Audrey Verine

Le Bruit Qui Court


Thématiques : 
717 lectures
Le Bruit Qui Court est un café-restaurant crée en Janvier 2013 sous forme de SCOP à Chambéry.
Les principaux objectifs  visent  à valoriser l’agriculture locale par l’offre de produits de proximité, se faire relais d’initiatives associatives et collectives porteuse de sens, être un lieu d’expression culturelle et artistique et être ouvert au plus grand nombre
 
Un restaurant slow food
Le Bruit Qui Court est d'abord un lieu de restauration et de détente proposant des menus à l’ardoise le midi et une carte de tapas et de saveurs interculturelles le soir.
Des jours de semaines sont réservés à des plats à consonance sud-américaine et des créations mélangeant saveurs d’ici et d’ailleurs sont également proposées.
S’inscrivant dans ce que l’on nomme le mouvement slow-food, nous mettons en avant une alimentation simple, saine et de saison en associant les produits locaux d’ici à des saveurs d’ailleurs:
- Le midi, deux types de plat du jour sont proposés à l’ardoise: le premier à base de viande ou de poisson, le second végétarien.
- Le soir, la partie restauration s’organise autour d’une carte de tapas.
Pour tous les plats, nous pratiquons une cuisine "consciente", le choix d’ingrédients s'oriente vers les productions locales et respectueuses de l’environnement (bio, cultures raisonnées). Certains produits non disponibles dans la région et un des coopérateurs cuisiniers étant mexicain certains aliments proviennent de zones plus éloignées tout en étant vigilant et en priorisant les filières éthiques.
 
Une scène locale et engagée
On les appel les ébruiteurs,
ces personnes engagées qui donnent de leurs temps et de leurs énergie pour développer la scène local et des espaces de questionnement sur notre société. Vous l'aurez compris, le bruit qui court à la chance d'avoir à ses côtés une association de militants qui programme, anime et fait vivre le lieux!
Ils organisent régulièrement des concerts ou des soirées thématiques telles que des conférences, du théâtre, des échanges de savoirs, des projections de films documentaires, etc …
Pour rester ouvert, les soirées sont presque toujours à prix libre! (le café aussi..)
 
Du lien...
Tous les mercredis, le bqc devient le lieu de distribution des légumes de l’Amap du Court Bouillon. Une bibliothèque en libre service sur des thématiques choisies a été mise en place par l’association la Mandragore.
Nous accueillons dans nos locaux, la SCIC Cité lib qui œuvre à la mutualisation de la voiture !
Et tous les mois l’apérot tricot vient tricoter, les bars jeux organisent une soirée jeux de société,  l’association Am Slam Gram organise une soirée slam ouverte !
 
Une société coopérative        
Tous issus de secteurs différents, une chose nous réunit, la volonté de réinventer le travail. Nous expérimentons dans notre équipe l’autogestion, la transparence, l’équité des salaires…
 
L'addition solidaire
Une sortie cultuelle et/ou une sortie au restaurant sont autant de moments qui permettent de « s’échapper » du quotidien et de ne pas se sentir en retrait permanent vis-à-vis de la société. L’un des freins pour ce type de public est évidemment le prix, qui abordable pour la plupart des actifs, reste cependant inaccessible ou source de sacrifice pour toute une partie de la population. Nous avons donc réfléchi à un système qui permet d’offrir à toute personne en situation difficile de pouvoir profiter d’une table le midi ou d’une soirée tapas en famille. Pour cela nous proposons à l’ensemble de nos clients de participer à "l'addition solidaire". Son principe est simple puisqu’il s’agit d’offrir aux clients la possibilité (si ils le souhaitent) de payer un surplus sur l’addition et d’encaisser ce surplus dans une caisse dite solidaire. Nous remettons ensuite ces tickets à des associations.
 
 
 

Portfolio